Latest Stories

Featured Stories

Filter By Categories

DMP et DSP, l'amour entre machines

Alvaro Butragueno Technologie octobre 16, 2017

Banniere-DMP DSP.jpg

 

Dans ce monde de fous du marketing data-driven, l'une des relations les plus intéressantes du moment est, sans aucun doute, celle qui existe entre la DMP et la DSP. A tel point que certaines solutions DSP sont en train de lancer leurs propres moteurs de segmentation.

L'objectif de cette union est limpide : aider les DSP à être plus performantes. Au lieu d’essayer d’attirer des leads, les plateformes DSP pourraient se concentrer sur des audiences plus ciblées, sur des users dont le profil a été décrypté en détail, et ce, grâce aux DMP !

 

Qu'est-ce qu'une DMP ?

Une DMP est une solution technologique qui permet la gestion et la centralisation des données 1st-party (ad-centric, site-centric et CRM), 2nd-party et 3rd-party. Elle permet également de croiser l’ensemble de ces données et de les analyser afin de créer des segments d'audience.

Il est important que ces segments soient bien définis car ils représentent la pierre angulaire de toute campagne de marketing programmatique. En fin de compte, la DMP permet aux utilisateurs d'améliorer l'efficacité et le retour sur investissement (ROI) de leurs campagnes marketing.

 

Qu'est-ce qu'une DSP ?

La DSP ou Demand-Side Platform est l’une des pièces clés du puzzle Real Time Bidding (RTB). Ce dernier est un système d'enchères en ligne permettant aux annonceurs de se « disputer » les espaces publicitaires au sein des différents médias.

Une DSP est donc une sorte de « robot intelligent » qui automatise et optimise le processus d'achat pour les annonceurs. Autrement dit, il leur permet de faire une offre pour obtenir l'emplacement le moins cher, le plus adapté à l’audience qu’ils ont ciblée (leur segment) et dont les paramètres d'achat ont été fixés.

Pour ce faire, la DSP intègre les données des annonceurs d’un côté, celles des fournisseurs de l’autre, tout en y ajoutant ses propres data. Grâce au regroupement de l’ensemble de ces données au sein de la plateforme, seules les audiences ciblées pourront avoir la possibilité de visualiser les  bannières des annonceurs.

Privilégier la qualité à la quantité leur garantit un ROI très important.

 

DMP & DSP : une relation de complémentarité

Si ces solutions technologiques sont deux plateformes et qu’elles ont le même objectif : permettre l’optimisation le ROI, elles ne sont pourtant pas identiques.

Pour différencier une DMP d'une DSP, il suffit de se concentrer sur leurs fonctionnalités : les DMP peuvent activer des segments avec n'importe quel partenaire, alors que les DSP, via leurs moteurs de segmentation ne peuvent activer des données qu’au sein de leur environnement propre.  Malgré leur utilité, si on considère cette limitation, les DSP ne peuvent donc pas être considérées comme des DMP.

Si prises séparément la DSP et la DMP ont un potentiel énorme, utilisées conjointement ces deux plateformes peuvent créer une synergie réellement intéressante pour les annonceurs, ainsi qu’une rétro-alimentation essentielle pour leurs campagnes marketing. A partir du moment où la DSP a accès aux informations collectées par la DMP (nombre d’impressions, clics, pages vues, temps passé sur un site, paniers commencés et abandonnés, etc.), la plateforme deviendra beaucoup plus précise quand se présentera le choix à effectuer vis-à-vis de l’emplacement à privilégier.

Une connaissance client approfondie va, en effet, permettre l’optimisation de l'achat média et, par conséquent, incrémenter le nombre d'impressions dans l’espace publicitaire. Les résultats ? D’une part, les probabilités de capter l'attention de l’audience cible seront considérablement augmentées et celles de la conversion par la suite, le seront également. D'autre part, la DMP aura accès aux données collectées par la DSP, données liées aux produits et à leurs impacts. Après leur intégration et analyse, les segments d'audiences crées seront optimisés pour mener des campagnes beaucoup plus puissantes et un processus d'achat RTB plus précis.

 

En conclusion

La relation entre DMP et DSP est totalement symbiotique.

Pour la DSP, il est intéressant de viser une audience plus petite mais plus précise, ce qui permettra l’optimisation du budget des annonceurs tout en touchant des segments ayant des probabilités de conversion importantes.

La DMP, pour sa part, s'alimentera des informations collectées par la DSP, en créant des segments plus précis, ce qui optimisera également le budget marketing.

La DSP et la DMP établiront des relations fortes et ne pourront plus se passer l’une de l’autre…

Et voilà : l'amour entre les machines est définitivement possible.



Alvaro Butragueno

Country Sales Manager en Espagne. Depuis 2016, Álvaro fait partie de l'équipe Eulerian Technologies. Expert en transformation digitale et nouvelles technologies appliquées, sa vaste expérience en management et son don de plaire font de lui un élément clé pour la stratégie de la filiale espagnole.

Commentaires

Livre Blanc Attribution : Comprendre ses enjeux pour faire le bon choix !
CTA-RadiumOne-FR

Suivez nous